Mon petit voyage ascensationnel en Suisse

vue-massif-mont-blanc

Le point de départ se trouve à Châtelard dans la commune de Finhaut dans le canton du Valais. Il fait 3 degrés celsius, l’automne est bien présent: je suis entourée de montagnes aux couleurs jaunes et oranges. Et plus haut ? Les couleurs sont-elles les mêmes ? Pour le savoir, je dois monter.

Voyage ascensationnel

Mon billet en poche, j’accède à la plateforme qui va me permettre de prendre de la hauteur. C’est à bord d’un funiculaire avec 87% de pente sur 700 mètres de dénivelé que je monte doucement vers la petite gare pour ensuite attraper un train. Tel un manège, j’apprécie l’environnement dans lequel je suis, le train roule doucement sur la ligne panoramique à flanc de montagne. J’entends les roues sur la voie ferrée. Je me laisse guider. C’est tellement beau de voir ces arbres aux couleurs d’automne…

Au loin, je peux apercevoir le fameux massif du Mont-Blanc qui me fait oublier quelques instants que j’ai le vertige. Je suis à 1825 mètres d’altitude, l’air se fait sentir plus frais mais je dois encore monter plus haut. Je prends donc un autre funiculaire, plus petit cette fois-ci. Ce petit voyage ascensationnel plus qu’ascensionnel prend fin lorsque j’arrive au barrage d’Emosson à 1965 mètres d’altitude.

Un bleu turquoise…

lac-emosson

Ici, je suis émerveillée, bouche bée car c’est un autre paysage que je découvre. Parmi les montagnes se trouvent au centre un barrage énorme avec le lac d’Emosson. Cette eau bleu turquoise est vraiment magnifique. Et ce qui me marque le plus c’est le nombre impressionnant de balades et randonnées que l’on peut faire dans les environs. Je n’ai pas pris le temps d’aller sur le sentier des dinosaures, ni pris le chemin pour aller à la tour de la vallée du Trient et du Ruan…J’étais arrivée un peu tard dans la journée, je n’avais donc pas assez de temps pour emmener mes jambes se promener.

Cela est bien dommage pour moi car j’avais toutes les conditions réunies pour apprécier une belle randonnée cet automne-là. Ciel bleu un peu nuageux mais qui laisse passer les rayons du soleil sur le lac, la luminosité était parfaite pour faire de jolies photos contrastées. La température n’était pas trop basse. Et surtout, il y a peu de monde sur le site, j’avais l’impression que la montagne m’appartenait.

randonnee-emosson

verticalp-flanc-montagneCe petit voyage ascensionnel fût court mais je l’ai apprécié. J’aime les lacs, j’aime la montagne, j’aime les randonnées et la Suisse, alors je reviendrai c’est sûr !

Cette expérience fait partie de mon séjour en Suisse, je vous invite à venir le découvrir.

You might also like

6 thoughts on “Mon petit voyage ascensationnel en Suisse”

Laisser une réponse

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par un *

Votre email ne sera pas visible et ne sera aucun communiquée à aucun tiers.